Comment vous pouvez aider

Une fois qu’un fumeur a décidé d’écraser, il a plus de chances d’y arriver s’il a l’aide et le soutien d’amis et de membres de la famille. 

Demandez comment vous pouvez aider

N’oubliez pas que le cheminement vers l’abandon est différent pour chaque fumeur, alors demandez-lui en quoi vous pouvez lui être le plus utile. S’il ne le sait pas trop, dites-lui que vous êtes là s’il a besoin de quoi que ce soit.

Offrez-lui des ressources

Bien des fumeurs qui souhaitent écraser ont intérêt à lire des guides d’autoassistance tels que Pour les personnes qui veulent cesser de fumer de la série Une étape à la fois. Laissez-en un exemplaire à portée de la main au cas où le fumeur déciderait de le consulter. Vous pouvez également lui suggérer le programme d’abandon à teleassistancepourfumeurs.ca ou qu’il s’inscrive pour recevoir un soutien par messagerie texte en textant ECRASONS à 123456.

Montrez que vous croyez en lui

La cigarette a été une amie fidèle depuis longtemps et y renoncer peut être angoissant. Des émotions fortes comme la peur de l’inconnu, la peur de l’échec et l’anxiété sont fréquentes et tout à fait normales. Dites au fumeur que vous acceptez ses doutes et ses craintes quant à l’abandon du tabac. 

Demandez-lui de parler de ses sentiments liés à sa décision de cesser de fumer

La cigarette a été une amie fidèle depuis longtemps et y renoncer peut être angoissant. Des émotions fortes comme la peur de l’inconnu, la peur de l’échec et l’anxiété sont fréquentes et tout à fait normales. Dites au fumeur que vous acceptez ses doutes et ses craintes quant à l’abandon du tabac. 

Partagez vos propres expériences

Si vous êtes vous-même un ex-fumeur, dites-lui ce que vous ressentez face à sa décision d’écraser. Parlez-lui de tous les avantages que vous retirez d’une vie sans fumée. Insistez sur les effets plus immédiats comme une haleine plus fraîche, des vêtements, une auto et une maison qui ont une odeur de propreté et des dents ou des doigts qui n’ont plus de taches. Évitez de lui dire que renoncer au tabac a été facile pour vous. Respectez le fait que son expérience est unique et que c’est son défi à lui.

Prenez les devants avec votre ami

Soyez sensible à ses besoins et ne présumez jamais que vous savez ce qui lui convient le mieux. À différents moments, il peut ou non vouloir votre aide. Laissez-lui tout l’espace qu’il lui faut. Même si votre désir de l’aider le touche, il a parfois juste besoin de faire son cheminement par lui-même.

Devenez des « ex » ensemble – que pouvez-vous abandonner?

Désirez-vous apporter un changement dans votre mode de vie en même temps? Ce peut être manger moins d’aliments malsains ou atteindre un nouvel objectif de forme physique? Vous pourriez faire un changement ensemble et partager vos sentiments et vos frustrations tout en développant votre détermination et votre motivation ensemble!

Les faux pas et les rechutes sont normaux

Faux pas

Un faux pas est le fait de fumer une cigarette ou même de prendre une seule bouffée de cigarette dans un moment de faiblesse. Les gens se rendent compte qu’ils n’auraient pas dû, et demeurent résolus à cesser de fumer.

Recommandez-lui de continuer de suivre son plan. Demandez-lui pourquoi il a fumé cette cigarette et ce qu’il pourrait faire la prochaine fois pour s’assurer de ne pas succomber. Aidez-le à se rappeler de ses raisons de cesser.

Rechutes

Une rechute est le fait de retomber dans des habitudes de tabagisme ou d’acheter un paquet de cigarettes. Une rechute est fréquente. Encouragez le fumeur à y voir une occasion d’apprendre et d’être mieux préparé la prochaine fois. Il pourrait choisir de revenir aussitôt à son plan d’abandon ou non. Appuyez sa décision, quelle qu’elle soit, et dites-lui qu’il pourra compter sur votre appui lorsqu’il sera prêt.

Les gens ne réussissent pas tous à cesser du premier coup. Il ne faut pas les blâmer. Cesser de fumer est un processus d’apprentissage, et ils doivent apprendre comment obtenir de meilleurs résultats la prochaine fois.

Tâchez d’être satisfait de vos efforts pour aider et soyez là lorsque le fumeur sera prêt à essayer à écraser de nouveau. 

Ce que vous devez savoir 

Comment parler de l’abandon?

L’abandon du tabac est un processus complexe et sera, pour un grand nombre de personnes, la tâche la plus ardue qu’elles n’auront jamais accomplie. Il va au-delà du simple fait d’arrêter de fumer. C’est aussi un fumeur qui change sa perception du tabagisme. Chaque personne essaie de cesser de fumer pour différentes raisons et d’autres ne voudront jamais cesser. Alors comment demandez-vous à un fumeur de cesser et lui exprimer votre appui?

Voici trois conseils et exemples qui pourraient vous aider à aborder le sujet :

  1. Évitez toute forme de pression et de jugement. Montrez-lui que ce qui vous préoccupe, c’est son bien-être.

    « Cesser de fumer est incroyablement difficile, mais je sais que tu as la force de le faire. Je veux t’aider parce que je t’aime et parce que je veux que tu sois là encore très longtemps. »

  2. Sachez à qui vous parlez et comment les atteindre d’une manière positive.

     « Ton tabagisme m’inquiète réellement. J’ai remarqué que tu avais été malade plus souvent que d’habitude cette année et je me demandais si tu avais déjà pensé à cesser de fumer. »

  3. Gardez vos opinions pour vous-même. Écoutez vraiment ce que l’autre veut.

    « D’accord, je respecte entièrement ta décision de ne pas cesser de fumer maintenant. C’est une décision tout à fait personnelle et je sais qu’un jour, lorsque tu jugeras que c’est le bon moment, tu écraseras pour de bon. Je serai toujours là pour te soutenir. »

Comment savoir si une personne est prête à parler

Scénario 1

Elle devient tendue chaque fois qu’il est question de son tabagisme. Elle reste sur la défensive et n’est pas ouverte aux discussions sur l’abandon du tabac.

Elle n’est pas intéressée à cesser. Respectez sa décision et ne l’embêtez pas. Tenez-vous prêt à l’aider plus tard, si elle veut cesser de fumer. 

Scénario 2

Elle a parlé de cesser. Elle est encore engagée envers le tabac, mais a laissé entendre qu’elle pourrait vouloir y renoncer.

Elle pense à cesser. La prochaine fois qu’elle parlera d’écraser, dites-lui que vous la croyez capable d’y arriver et que lorsqu’elle sera prête, vous serez là pour l’aider autant que vous le pouvez. 

Scénario 3

Elle a dit qu’elle pensait à cesser de fumer et a peut-être même déjà fixé une date d’abandon.

Elle est prête à cesser! C’est le moment opportun pour lui dire combien vous êtes fier d’elle et que vous êtes là pour lui offrir tout le soutien dont elle pourrait avoir besoin. 

Si la personne songe ou est prête à cesser de fume : Continuez à lire! Dites à cette personne que vous voulez lui fournir tout le soutien nécessaire pour qu’elle cesse de fumer. Nous pouvons aussi aider.

Ami d’abord, fumeur ensuite

En fin de compte, qu’elle choisisse ou non d’écraser ou qu’elle y arrive ou non, cette personne est d’abord votre ami ou un être cher, et en deuxième lieu quelqu’un qui fume. Montrez-lui qu’elle a de l’importance pour vous, peu importe ce que vous pensez de son tabagisme. 

Retenez ces conseils pour la suite des choses :

  • C’est le fumeur qui doit prendre la décision d’écraser, pour ses propres motifs et au moment qui lui convient. Vous ne pouvez pas le forcer à renoncer au tabac.
  • Vous ne pouvez pas cesser de fumer à sa place, mais en le soutenant, vous contribuez à lui rendre le processus d’abandon un peu plus facile.
  • Que le fumeur dans votre vie soit prêt ou non à cesser, montrez-lui qu’il a de l’importance pour vous, peu importe ce que vous pensez de son tabagisme.
  • Évitez de le sermonner et de l’asticoter. C’est généralement inutile.

Cesser de fumer est difficile, mais possible. Chaque année, des milliers de personnes le font. Si votre ami veut vraiment écraser, il va réussir et vous serez là pour l’appuyer et célébrer le moment où il pourra se proclamer non-fumeur.

Commencez avec Téléassistance pour fumeurs aujourd'hui!